Inde, Jhajjar - Enfants dans les fabriques de briques 2016

Projet achevé
asia

Dans le district de Jhajjar de l‘État Fédéral Haryana, beaucoup d’enfants de familles immigrées travaillent dans les fabriques de briques. Jeunes filles et garçons doivent tous les jours à main nue former les briques et ne vont pas à l’école. Leur devoir est d’aider les familles économiquement.

Les enfants et les parents essayent de produire les plus de briques possibles par jour. Pour 100 briques ils prennent moins que cinq dollars. Leur salaire est scandaleusement bas, mais indispensable pour leur survie. 

Les enfants vivent directement à côté des fabriques de briques dans une condition de pauvreté extrême. Ils sont fortement dénutris et peuvent facilement tomber malades.

À cause de leur travail ils ne fréquentent pas l’école, mais sans aucune formation ils restent emprisonnés dans leur pauvreté. Comme Don Bosco l’a dit, la formation est la seule solution pour un futur meilleur et digne !

DETAILS PROJET

Les Salésiens de Don Bosco gèrent un Centre pour les enfants là où se trouvent les fabriques de briques. Leur école est le seul lieu parmi environ 500 cheminées fumantes où les enfants peuvent étudier, mais aussi jouer et rire. Dans les niveaux les plus avancés ils reçoivent aussi une préparation professionnelle de base.

Les Salésiens doivent toujours se battre pour que les employeurs mettent à disposition des ouvriers de l’eau potable. En outre, ils offrent des repas à 150 enfants mal nourris, afin qu’ils puissent suivre les leçons et ne pas tomber malades. Leurs parents ne gagnent pas assez d’argent pour nourrir toute la famille.

Le Centre Don Bosco à Jhajjar est aussi un lieu pour jouer pour les enfants des fabriques de briques !

Grâce à notre soutien, nous pouvons leur redonner l’espérance d’une enfance sans souci !

En 2016 la Fondation Opera Don Bosco nel Mondo a financé avec CHF 5.500 les activités des Salésiens à Jhajjar.

Merci de votre soutien et de votre fidélité !