Philippines - Projet Don Bosco Calauan

Projet achevé
asia

Calauan est une ville de la région Laguna aux Philippines avec environ 55.000 habitants (8.800 familles). Elle se trouve à 70 km de la capitale Manila, une des villes les plus peuplées du monde (12.000 millions d’habitants). Les banlieues de Manila sont des îles de pauvreté, comme le célèbre « Slum Manila », où 30.000 personnes vivent auprès d’un dépotoir.

Calauan est une zone agricole et les habitants augmentent de jour en jour : à cause de mauvaises conditions climatiques (par exemple le typhon Ondoy et l’inondation de la fleuve Pasig), beaucoup de personnes ont été forcées de se déplacer de la côte vers l’intérieur. Cette migration obligée a causé un manque de moyens de subsistance, parce que les zones intérieures ne peuvent satisfaire les besoins en nourriture, eau, électricité et soins médicaux.

Les faibles revenus des familles, qui ne garantissent pas une existence digne, et l’augmentation de la population ont provoqué l’augmentation et la diffusion de la criminalité, des gangs de mineurs, le chômage et l’alcoolisme, les affrontements entre familles pour les travaux disponibles, l’abus d’enfants et la prostitution.

À Calauan beaucoup d’enfants et jeunes interrompent leurs études pour travailler et aider leurs familles. Cela signifie qu’ils ne sont pas préparés d’un point de vue culturel et professionnel à travailler dans les entreprises locales qui cherchent du personnel qualifié. En conséquence, toujours plus de familles vivent sous le seuil de pauvreté ou avec des moyens de fortune. Il se passe aussi que les plus petits n’ont pas souvent une alimentation correcte, mais plutôt pauvre en protéines, ce qui cause des maladies graves parfois mortelles. Si les personnes n’ont pas d’eau courante, électricité et hygiène, le risque de propagation de maladies infectieuses est très élevé. La lutte pour la survie encourage les activités illégales qui détruisent les rapports sociaux et l’environnement.

Dans ce contexte socio-économique, les Salésiens de la Province Nord des Philippines ont été invités par le gouvernement philippin à s’installer à Calauan et ont décidé d’ouvrir un Centre de Formation Professionnelle selon le modèle qui est déjà répandu aux Philippines, c’est-à-dire un « Technical and Vocational Education and Training Center » (TVET).

Le but est d’offrir une formation aux jeunes pour apprendre un métier, pour qu’ils puissent avoir plus de possibilités sur le marché du travail. Cela est important aussi pour reconstruire une coexistence pacifique entre les familles.

Dans le passé, les Salésiens de Don Bosco ont déjà essayé de répondre aux manques sociaux (écoles, maisons des jeunes, églises, cliniques etc.), pour compenser l’absence d’assistance sociale, avec une grande difficulté, mais grands résultats aussi. Ce nouveau centre TVET apportera sûrement une amélioration de la situation socio-économie de Calauan. La mise en œuvre du projet prévoit des rencontres, conférences et débats avec la population locale, pour s’assurer que le projet corresponde aux besoins réels des familles et des jeunes.

Les Salésiens sont célèbres pour leur expérience dans le domaine de l’éducation et de la formation et de l’accompagnement spirituel. Ces connaissances sont nécessaires pour aider les personnes déplacées à Calauan à reconstruire une vie gratifiante et surmonter le stress émotionnel provoqué par les terribles catastrophes naturelles dont elles ont été victimes. 

Pendant la première phase du projet in Calauan, les bénéficiaires du « Don Bosco Technical and Vocational Education and Training Center » seront des jeunes entre 17 et 24 ans. Cinq classes de 50 élèves seront organisées pour un total de 200 élèves et cinq cours : mécanique, technologie automobile, informatique, électronique. Le centre pourrait s’agrandir, suite à nouveaux accords avec les entreprises de la région et sur la base de la soutenabilité économique du centre.

En plus du domaine de la formation, les Salésiens souhaiteraient répondre à d’autres besoins des personnes à Calauan à travers par exemple la construction d’une église, une maison des jeunes, un gymnase et une piscine.

Les buts du projet de Calauan :

-      Offrir des cours à des jeunes méritants qui ont abandonné leurs études et vivent dans les environs ;

-      Offrir une formation professionnelle qui répond aux besoins réelles des entreprises du territoire ;

-      Aider les familles à améliorer leurs conditions de vie à travers l’éducation des jeunes

-      Éduquer les jeunes à une coexistence pacifique et à être de bons chrétiens et honnêtes citoyens.

-      Préparer les enseignants sur la méthode préventive de Don Bosco.

DETAILS PROJET

Le Centre TVET de Calauan sera un complexe de huit bâtiments (sept pour les cours et un pour l’administration). La construction du Centre sera en étapes, sur la base de la récolte de fonds, mais sans interruptions. En 2015, deux bâtiments ont été complétés et les cours de mécanique et moteurs ont commencé. À la fin du 2018 le troisième bâtiment a été completé.

La Fondation Opera Don Bosco nel Mondo finance l’atelier pour les cours d’informatique et électronique. Entre 2014 et 2016, elle a donné CHF 300.000 grâce à la générosité de ses bienfaiteurs.

Merci de votre soutien et de votre fidélité !