MYANMAR: APPRENDRE À FAIRE DE LA CRÈME GLACÉE AU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE YANGON

Projet en cours
asia

Le Myanmar est un pays riche en ressources naturelles, en jade et en pierres précieuses, en pétrole, en gaz naturel et d’autres ressources minérales qui fournissent des moyens de subsistance au pays. Malheureusement, ces ressources naturelles sont rapidement exploitées par les pays voisins. Alors que la situation économique du Myanmar se détériore en conséquence, le phénomène des migrations internes et externes est en hausse et les jeunes deviennent la proie de la toxicomanie, de la traite des êtres humains, de la prostitution et du travail des enfants.
Certaines jeunes femmes sont vendues par leurs parents ou leurs proches parents ou d’autres connaissances pour obtenir un meilleur revenu ou un bon emploi en retour.
Les jeunes femmes sont des proies faciles à exploiter en raison du manque d’éducation, de connaissances et de l’extrême pauvreté.
Yangon, l’ancienne capitale du Myanmar jusqu’en 2005, reste une ville très importante pour le pays. Il est situé dans la région du Delta et est le centre du sud du Myanmar pour les affaires, avec de nombreux bureaux du gouvernement, des diplomates, des centres de soins médicaux, le tourisme et diverses industries.
La population totale est estimée à environ 53 582 855 habitants. Il s’agit d’un domaine en développement et de nombreuses entreprises étrangères, ainsi que des personnes instruites et des entrepreneurs locaux, investissent leurs ressources pour les entreprises. Par conséquent, de nombreux jeunes de différents endroits au Myanmar sont venus chercher du travail à Yangon pour avoir une vie meilleure.

DETAILS PROJET

Conscientes du grand danger que représentent les jeunes filles dans la ville, les Sœurs Salésiennes, dont l’apostolat principal est d’accompagner les jeunes et les enfants dans le domaine de l’éducation, à la fois scolaire et professionnel, ont mis en place un centre de formation professionnelle qui offre un cours d’un an sur la gestion de la maison et de l’alimentation. Le cours a officiellement débuté en mai 2019. Le Centre accueille les filles qui ne vont pas à l’école et qui ont moins d’opportunités. Le premier groupe de 17 filles a grandement apprécié les compétences qu’elles ont acquises dans la cuisine et la gestion de la maison. C’est pourquoi le Centre aimerait leur offrir d’autres compétences comme la fabrication de la crème glacée et du café. Ces compétences supplémentaires les assimileront mieux à leur travail futur.

Pour mener à bien ce projet, un investissement de CHF 7.500 est nécessaire pour acheter les équipements pour la production de crème glacée et pour la machine à café.

AIDEZ-NOUS À RÉALISER L’AVENIR DES FILLES DE YANGON: MERCI POUR VOTRE AIDE!